L’astigmatisme

L’astigmatisme est un défaut de la courbure cornéenne.
Au lieu d’être sphérique, cette dernière est plutôt ovale.

Comprendre l’astigmatisme

Si vous constatez une distorsion ou un flou des images à toutes distances, qu’elles soient proches ou lointaines, vous êtes probablement astigmate.

Il est important de mentionner que l’astigmatisme est présent à un degré infime chez tous les individus, car aucune cornée n’est parfaitement ronde. La cornée d’un astigmate est généralement comparée à un ballon de rugby, contrairement à un ballon de foot dans le cas d’un œil emmétrope, c’est-à-dire sans aucun défaut visuel. Cela influence la qualité de perception de l’image, qui se focalisera non pas sur un seul point sur la rétine mais plutôt sur plusieurs endroits différents, rendant floue la scène tant pour les objets proches qu’éloignés.
Il existe deux types d’astigmatisme : l’astigmatisme dit régulier, plus courant, qui est défini par une cornée plus cambrée dans un sens tandis que l’astigmatisme irrégulier apparaît à la suite d’une blessure ou d’une maladie dégénérative (kératocône).

De manière générale, l’astigmatisme est un trouble visuel qui apparaît dès la naissance et qui tend à se développer plus facilement s’il y a antécédents familiaux.

Vous pourriez bénéficier d’une nouvelle vie sans lunettes ni lentilles. Prenez rendez-vous dans le centre de votre choix, à Lausanne, Neuchâtel ou Winterthur. La première consultation est offerte.

Symptômes et traitements

Dans la majorité des cas, les astigmates naissent avec ce trouble.

Les symptômes peuvent varier d’un individu à l’autre, mais généralement la personne astigmate a une vision floue ou déformée et peut ressentir des nausées ou des maux de tête. Une irritation ou une fatigue des yeux sont également des signes au même titre qu’une difficulté à voir la nuit.

Il existe plusieurs manières de corriger le défaut visuel : les lunettes, les lentilles de contact spécialement adaptées, dites « toriques » ou bien la chirurgie réfractive. Bien que les lentilles de contact permettent une plus grande liberté d’action (sport, certaines professions) que le port des lunettes, elles nécessitent également une hygiène quotidienne stricte afin d’éviter toute agression de l’œil. En outre, il arrive que certaines personnes ne tolèrent pas bien les lentilles de contact.

De toutes ces options, il n’en existe qu’une qui libère de toute contrainte liée au port et à l’entretien de lunettes ou lentilles de contact : la chirurgie réfractive.
Cette intervention rapide et indolore est réalisable sur toute personne âgée de plus de 20 ans et ayant une vue stable depuis au moins 2 ans.

Un premier examen approfondi permet de définir quelle procédure est la mieux adaptée au patient, notamment en fonction de la forme de la cornée.

Techniques proposées 

pkr
lbv
icl

Vos questions sur l’astigmatisme

Est-ce que l’astigmatisme s'opère?

Oui, la correction de l’astigmatisme est courante en chirurgie réfractive, car ce défaut est parfois isolé, mais plus souvent associé à la myopie ou l’hypermétropie. Contrairement à une idée reçue, l’astigmatisme s’opère, qu’il soit isolé ou associé à un autre défaut optique.

L'astigmatisme est-il héréditaire?

Non, ce n’est pas une affection héréditaire : le fait d’avoir des parents astigmates n’est pas un facteur de risque pour présenter un astigmatisme. Dans de rares cas, il peut être acquis, c’est-à-dire lié à une déformation accidentelle de la cornée (traumatisme, infection, intervention chirurgicale, etc…).

L'astigmatisme est il évolutif?

Non, en l’absence de pathologies, l’astigmatisme n’évolue généralement pas dans le temps, contrairement à la myopie et l’hypermétropie. Pour cela, il est important de consulter un ophtalmologue afin d’écarter la possibilité d’un kératocône lorsque l’astigmatisme d’un enfant ou d’un jeune adulte augmente brusquement.

La myopie est le défaut visuel le plus fréquent. Il s’agit d’un oeil trop long et /ou une cornée trop courbée. Il en résulte une vision floue de loin.

L’ hypermétropie est due à un oeil trop court qui, pour avoir une vision nette au loin, nécessite un effort supplémentaire de mise au point nommé accomodation.

La presbytie est un défaut visuel commun dû au vieillissement de l’oeil, qui apparait sous la forme d’une baisse de la vision de près, dès 40 ans.

Mentions légales | protection des données – © Swiss Medical Network 2020