PKR

Cette procédure de première génération permet de corriger la myopie et l’astigmatisme, et, est actuellement surtout destinée aux cornées fines.

En un coup d’oeil

  • Technique éprouvée
  • Intervention surtout destinée aux cornées fines
  • Récupération progressive: plusieurs jours
  • Procédure rapide: opération des deux yeux le même jour

Comprendre le traitement PKR

La procédure PKR (PhotoKératectomie à visée Réfractive) est une technique qui consiste à retirer les couches superficielles de l’épithélium cornéen, avant de remodeler la cornée au moyen du laser excimer. Elle est favorisée lorsque le patient a une cornée trop fine.

Cette procédure ne requiert pas de découpe de capot, contrairement au LASIK. Il existe deux manières de retirer épithélium :

  • en technique « manuelle », l’épithélium est retiré (gratté) au moyen d’une brosse après application d’une solution diluée
  • en technique « tout laser » ou « PKR transépithéliale », l’épithélium est retiré à l’aide du laser excimer

Le choix entre technique « manuelle » ou « tout laser » dépend des préférences du chirurgien et du patient.

Troubles de la vision traités

Vos questions sur le traitement PKR

Doit-on opérer les deux yeux le même jour?

Cela dépend de la technique et du chirurgien. Avec une PRK classique on préfère en général  attendre 1 mois avant l’opération du deuxième œil. Par contre avec la PRK Transépithéliale, les deux peuvent être opérés le même jour.

L’opération est-elle douloureuse?

Durant l’intervention, des gouttes anesthésiantes sont instillées dans l’œil afin d’insensibiliser la surface de la cornée et ceci durant toute la durée de l’intervention. Après l’intervention, la PRK peut provoquer une douleur qui se prolonge pendant 24 à 48 heures. Ces douleurs semblent être moins importante après une PRK Transépithéliale.

Est-ce que je serai au bénéfice d’un arrêt maladie?

Oui, un arrêt de de travail d’environ 5 jours vous sera délivré. Toutefois, selon la nature du travail et le confort, l’arrêt peut être prolongé de plusieurs jours.

La technique SMILE permet de corriger la myopie et de l’astigmatisme simultanément tout en laissant la surface de la cornée quasi intacte.

La technique FEMTO-LASIK allie un traitement au laser femto-seconde additionné à un laser excimer afin de remodeler la cornée.

lbv

La technique LBV consiste à utiliser le principe de la monovision auquel on réalise un profile cornéen afin de créer une profondeur de champ pour améliorer la vision intermédiaire.

icl

La technique ICL consiste à implanter une lentille intra-oculaire à l’intérieur de l’œil, en arrière de l’iris et juste devant le cristallin.

Mentions légales | protection des données – © Swiss Medical Network 2020

//